La vérité sur l’écriture thérapeutique : écrire pour guérir, c’est possible ?

Vous est-il déjà arrivé de vous asseoir pour écrire ce que vous ressentez, le plus authentiquement possible, sans vous soucier de la grammaire ou de la syntaxe ? 

Oui ? Alors vous avez déjà fait un pas vers l’écriture introspective, qui est souvent appelée “écriture thérapeutique” même si ce terme n’est pas entièrement approprié – j’y reviendrai.

Pour ma part, j’ai commencé à pratiquer l’écriture “thérapeutique” bien avant de savoir ce que c’était.

Et si vous ne l’avez encore jamais fait, la suite de l’article devrait vous donner quelques clés pour comprendre de quoi il s’agit, et ce que vous pouvez en attendre, en trois points simples.

1. L’écriture sur soi offre des bienfaits prouvés par la science

La première chose que je voudrais que vous reteniez est  que l’écriture sur soi est bénéfique pour la santé mentale et physique. Des études ont démontré que tenir un journal intime ou simplement écrire ses pensées peut réduire le stress, améliorer le bien-être émotionnel, renforcer le système immunitaire et même accélérer la guérison physique après une maladie ou une blessure.

Plus précisément, une étude menée en 1986 par le Dr James Pennebaker de l’Université du Texas a montré que l’écriture expressive, où les participants écrivent librement sur leurs émotions pendant 20 minutes par jour pendant plusieurs jours, peut avoir un impact positif sur la santé mentale [1]. Une autre recherche menée à l’Université de l’Arizona a révélé que l’écriture sur soi peut améliorer la fonction immunitaire et réduire les symptômes de la dépression [2].

2.Ecrire pour se sentir mieux est accessible à tout le monde

Deuxième point important : l’écriture thérapeutique est accessible à presque tout le monde. Vous n’avez pas besoin d’avoir un talent littéraire particulier ou de maîtriser parfaitement  la grammaire et l’orthographe pour bénéficier de ses effets. Il vous suffit de prendre un moment pour vous asseoir et écrire à propos de vous et de ce que vous vivez, avec authenticité. La qualité du texte que vous produisez n’importe pas du tout.

Tout ce qui compte, c’est que vous vous autorisiez à exprimer vos émotions et vos pensées de manière honnête.

3. L’écriture ne remplace pas une psychothérapie

L’écriture sur soi ne remplace pas une psychothérapie professionnelle. Elle peut en constituer un complément précieux, mais si vous êtes aux prises avec des problèmes de santé mentale graves, il est crucial de consulter un professionnel de la santé. C’est pourquoi je préfère utiliser le terme “écriture introspective” plutôt que “écriture thérapeutique”. L’écriture introspective encourage la réflexion personnelle et la compréhension de soi, mais elle ne peut pas remplacer l’expertise d’un·e psychothérapeute bien formé·e. 

D’ailleurs, dans la recherche scientifique, on ne parle pas d’écriture thérapeutique, mais d’écriture expressive. Je lui préfère le terme “écriture introspective” que je trouve plus clair.

La vérité sur l’écriture thérapeutique : les principaux points à retenir 

  • L’écriture sur soi peut être un outil puissant pour améliorer votre santé mentale et physique. Plusieurs études scientifiques (dont je parle avec beaucoup de détails dans mon guide pratique) montrent son efficacité pour réduire le stress et renforcer le bien-être émotionnel. 
  • Mais il est absolument nécessaire de réaliser que l’écriture ne peut pas se substituer à un accompagnement thérapeutique, et de se méfier de toutes les personnes qui prétendent vous offrir une “thérapie par l’écriture”.
  • En pratiquant l’écriture introspective régulièrement, vous pourriez découvrir un moyen précieux de prendre soin de votre bien-être et de vous offrir un espace où vous pouvez être entièrement vous-même.

 Alors, pourquoi ne pas prendre un moment, dès aujourd’hui, pour vous asseoir, prendre de quoi écrire et commencer votre pratique de l’écriture introspective ?


Sources :

[1] Pennebaker, J. W., & Beall, S. K. (1986). Confronting a traumatic event: Toward an understanding of inhibition and disease. Journal of Abnormal Psychology, 95(3), 274–281

[2] Smyth, J. M., Stone, A. A., Hurewitz, A., & Kaell, A. (1999). Effects of writing about stressful experiences on symptom reduction in patients with asthma or rheumatoid arthritis: a randomized trial. JAMA, 281(14), 1304–1309. https://doi.org/10.1001/jama.281.14.1304

Puisque l’écriture introspective vous intéresse…

Avez-vous déjà téléchargé les 17 exercices gratuits accessibles aux débutants ?

Ces invites d’écriture sont gratuites. Elles font appel aux 4 principales méthodes de l’écriture thérapeutique : l’écriture libératrice, l’écriture réflexive, l’écriture créative et l’écriture positive.

17 exercices d'écriture thérapeutique gratuits

Attention. L’écriture introspective, comme toute pratique liée à la santé mentale, ne doit pas être prise à la légère.

Elle n’est pas adaptée à tout le monde :

  • Si vous présentez des symptômes psychotiques, l’écriture introspective est à proscrire. Il semblerait qu’elle puisse entraîner une décompensation rendant plus difficile la maîtrise des symptômes. Je préfère vous le dire tout de suite, même si je comprends que ce soit décevant. 
  • De même, si vous êtes actuellement très fragile, que vous ressentez une grande détresse psychologique, que vous avez des idées noires, l’écriture introspective n’est pas recommandée.

Autres posts RÉCENTS

Journaling : le guide complet pour débuter et progresser (avec PDF)

Avez-vous déjà essayé d'écrire pour mettre vos idées au clair ou vous délester d'une émotion difficile ? En ce qui me concerne, je pratique l’écriture introspective et le "journaling" depuis près de 25 ans. J’ai possédé un grand nombre de carnets différents, mais il y...

Tenir un journal intime est-il un acte féministe ?

En ce moment, j’ai deux lectures en cours. En apparence, ces livres n’ont presque rien de commun. D’un côté, The New Diary, de Tristine Rainer (éd. Tarcher Penguin, 2004).De l’autre, Vivre une vie féministe, de Sarah Ahmed (éd. Hors d'Atteinte, 2024).  Vivre une...

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *